RDC : 21.000 personnes déplacées depuis fin mars au Kasaï

Vingt-et-un-mille personnes ont été déplacées depuis fin mars dans la région du Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), par des violences qui ont opposé deux communautés rivales, a alerté vendredi le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR).

“Environ 21.000 Congolais – principalement des femmes et des enfants – ont été déplacés depuis le 28 mars à la suite d’affrontements entre les groupes ethniques Luba et Kuba dans la localité de Bakwakenge au Kasaï” dans le sud du pays, à la frontière avec l’Angola, a indiqué Babar Baloch, porte-parole du HCR.

Le 29 mars, 13 personnes membres de la communauté Kuba ont été tuées à l’arme blanche dans des affrontements avec des membres de la communauté rivale Luba. Beaucoup d’autres ont “été blessées et 190 maisons ont été incendiées”, a-t-il ajouté.

Depuis des décennies un conflit oppose les deux communautés sur le contrôle et la gestion des terres.

(AFP)

TAGS