RDC : 77 exécutions extrajudiciaires recensées en septembre par l’ONU

Soixante-dix-sept personnes ont été sommairement exécutées en République démocratique du Congo par les forces de sécurité et des milices au mois de septembre, a indiqué mercredi 30 octobre le Bureau conjoint de l’ONU aux droits de l’Homme (BCNUDH).

Sur ces 77 exécutions au moins 29 – dont celles de six femmes et trois enfants – ont été commises par des agents de l’Etat.

Les 48 autres, dont celles de six femmes et un enfant, sont attribuées aux combattants de groupes armés dans l’est de la RDC, selon un rapport du BCNUDH.

“Dans la majorité des cas, ces personnes ont été tuées par balles. Quelques-unes ont été décapitées”, a expliqué Abdoul Aziz Thioye, directeur du BCNUDH en RDC.

La majorité de ces exécutions ont été commises dans des zones de conflits sur la partie est du pays: Nord et Sud-Kivu, Ituri et Tanganyika, selon le rapport.

Outre les exécutions extrajudiciaires, le BCNUDH indique aussi que “34 femmes ont été victimes de violences sexuelles liées aux conflits”, une hausse par rapport au mois précédent où 27 cas avaient été documentés. (AFP)

TAGS