RDC : Au moins 2.000 soldats tués depuis 2014 à Beni

L’armée congolaise a annoncé vendredi 6 août avoir perdu au moins 2.000 militaires depuis octobre 2014 dans la région de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo, lors de combats contre des rebelles d’origine ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS