RDC : Des ONG veulent poursuivre l’ex-chef des renseignements

Des défenseurs congolais des droits de l’homme ont annoncé leur intention de poursuivre en justice l’ex-patron du renseignement, entre autres pour “détention arbitraire” et “tortures”, au lendemain de l’annonce de son remplacement par le nouveau président de la RDC.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com