RDC : Grève des agents de lutte contre le coronavirus à Kinshasa

Les agents de santé en charge de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 à Kinshasa ont lancé lundi une “grève illimitée”, accusant le ministère de la Santé de République démocratique du Congo ne pas les payer depuis trois mois.

“Ils nous ont payé quelques jours de prestation du seul mois de mars. Ils
nous refusent le droit de signer des contrats de travail malgré les risques
que nous prenons”, a déclaré le Dr Christian Kacita, porte-parole des
grévistes.

“Notre grève est illimitée jusqu’au paiement de notre prime”, a-t-il ajouté.

“En cas de contamination, ils nous abandonnent à notre triste sort”, a-t-il
ajouté, déplorant le manque d’équipements.

Interrogé lundi par la radio Top Congo, le ministre de la Santé le Dr Eteni
Longondo a indiqué avoir exigé d’abord la suppression des faux agents sur les
listes.

Le 20 juin, le chef de de la lutte contre le coronavirus, le Dr
Jean-Jacques Muyembe, a affirmé n’avoir reçu qu’1,4 million de dollars depuis
l’apparition des premiers cas le 10 mars.
Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait indiqué le 21 mai aux
sénateurs congolais avoir décaissé 10,7 millions de dollars.

Les grévistes revendiquent également le réajustement “de la prime allouée à
chaque prestataire” qui varie entre 75 et 150 dollars par mois.

Les grévistes demandent enfin “la prise en charge des familles des membres
de l’équipe de riposte décédés de la Covid-19”, lit-on dans une lettre
adressée au Premier ministre.

La capitale congolaise (au moins 10 millions d’habitants) a concentré 6.505
des 7.432 cas enregistrés, dont 182 décès, dans tout le pays depuis le 10 mars.

TAGS