RDC : Interdiction pour les ministres de recevoir des cadeaux et de faire des affaires

Ne pas recevoir des cadeaux de plus de 350.000 francs congolais (190 euros) par an: tel est l’un des engagements pris par les 67 membres du nouveau gouvernement de la RDC, tous invités à signer une sorte de charte éthique.

Cet “acte d’engagement des membres du gouvernement” leur interdit de “recevoir des cadeaux de plus de 350.000 francs congolais par an de ceux qui sont en relation professionnelle avec (eux), directement ou indirectement”.

“Conflit d’intérêts”

Par ailleurs, selon le document, les ministres s’interdiront de se retrouver dans des affaires donnant lieu à un “conflit d’intérêts” en exerçant “toute activité commerciale” directement ou par personnes interposées.

Ils se sont aussi engagés à agir dans l’exercice de leur fonction avec dévouement, honnêteté, intégrité, équité, dignité, impartialité et loyauté dans les relations avec les collègues et le public.
En cas de non-respect de ces engagements, “je renoncerai à mon mandat”, selon le texte.

“L’on doit enlever dans la tête des Congolais cette idée de croire que la politique, c’est la carrière où on s’enrichit facilement”, a commenté le Pr Saint-Augustin Mwendambali, un haut fonctionnaire, lors de la cérémonie de signature.

Dévoilée le 26 août, l’équipe dirigée par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été investi le 6 septembre.

C’est un gouvernement de coalition entre les forces politiques de Félix Tshisekedi, proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre, et de son prédécesseur, Joseph Kabila, qui a gardé la majorité au Parlement et dans les 26 provinces de la RDC.

Les partisans de M. Kabila sont majoritaire dans cette équipe qui compte 17% de femmes. Les 3/4 des ministres n’ont aucune expérience gouvernementale.

Le président Tshisekedi a promis de lutter contre la corruption durant son mandat. (AFP)

TAGS