RDC : L’afflux de déplacés est un “double danger” pour Beni, s’inquiète le maire

L’arrivée massive de milliers de déplacés fuyant des massacres fait courir à Beni-ville (est de la RDC) “un double danger” d’infiltration par des membres du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) et de propagation d’Ebola, s’est inquiété son maire, mardi 11 février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS