RDC : Le bilan de l’épidémie de méningite porté à 192 décès

L’épidémie de méningite qui s’est déclarée début septembre dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) a fait à ce jour 192 morts sur 1.506 cas, soit un taux de létalité de 12,7%, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani.

A l’occasion du Conseil des ministres, il a appelé le gouvernement à débloquer 1.470.000 dollars afin d’éviter une dégradation de la situation face à cette épidémie survenue dans la province de la Tshopo (nord-est).

La méningite se transmet par les gouttelettes de sécrétions respiratoires des personnes infectées. Un contact étroit et prolongé ou la cohabitation étroite avec une personne infectée facilite la propagation de la maladie. Bien que les personnes de tout âge puissent attraper la maladie, elle affecte principalement les enfants.

Une campagne de vaccination a débuté samedi dans la zone de santé de Banalia, ciblant 150.000 personnes.

Plus de 1,6 million de personnes âgées de 1 à 29 ans ont été vaccinées en 2016 dans la Tshopo, laquelle se situe dans la ceinture africaine de méningite qui s’étire sur tout le continent du Sénégal à l’Ethiopie en traversant 26 pays. Cette zone est la plus vulnérable dans le monde aux flambées récurrentes.

(Xinhua)

TAGS