RDC : Le PAM lance un appel en faveur de millions d’affamés

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel vendredi 14 août pour la République démocratique du Congo, où des millions de personnes sont désormais confrontées à une grave insécurité alimentaire.

Distribution de vivres du PAM à Kikuku, au Nord-Kivu (Photo : PAM)

“La RDC est le deuxième urgence alimentaire au monde derrière le Yémen”, a affirmé une porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs.

Environ 15,6 millions de personnes sont considérées en insécurité alimentaire grave et 27,4 autres millions courent le risque de voir leur situation se détériorer rapidement. 3,4 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë.

L’agence des Nations unies a besoin de 172 millions de dollars pour “les besoins croissants dans le pays, conséquences des conflits et déplacements, de maladies, de la pauvreté extrême, de mauvaises récoltes et du Covid-19”, a détaillé Mme Byrs.

Sont particulièrement affectées les provinces orientales de l’Ituri, du Nord et du Sud-Kivu et du Tanganyika, touchées par les violences, ainsi que dans la région centrale du Kasaï, où jusqu’à 40% de la population est en situation d’insécurité alimentaire aiguë.

Le PAM prévoit de venir en aide à 8,6 millions de personnes en RDC cette année, contre un record de 6,9 millions en 2019.

Mais “si nous n’obtenons pas un financement adéquat, nous devrons réduire nos opérations, réduire les rations alimentaires et réduire le nombre de personnes que nous aidons”, a prévenu Elisabeth Byrs. “C’est une situation très préoccupante”. (AFP)

TAGS