RDC : L’Eglise accuse la coalition au pouvoir de prendre le peuple en “otage”

La très influente conférence épiscopale de la République démocratique du Congo (Cenco) a accusé lundi 2 mars la coalition au pouvoir de “prendre en otage” le peuple sur la base d’un “accord occulte”, et dénoncé l’enrichissement “scandaleux” de quelques responsables politiques.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS