RDC : L’ex-président de l’Assemblée nationale condamné à 20 ans de travaux forcés

L’ancien président de l’Assemblée nationale de la RDC, Vital Kamerhe, 61 ans, a été condamné à 20 ans de “travaux forcés” pour des faits de corruption, samedi 20 juin.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS