RDC : Un centre de traitement d’Ebola attaqué

Des miliciens maï-maï armés ont attaqué et incendié lundi 25 février un centre de traitement d’Ebola (CTE) de la localité de Katwa, non loin de Butembo, dans le Nord-Kivu (nord-est de la RDC), a rapporté un élu.

L’incendie a ravagé une paillote, deux générateurs et plusieurs véhicules, a expliqué le maire de la ville sur Radio Okapi.

Les dix malades présents dans le centre ont été évacués vers d’autres centres, a ajouté Médecins sans frontières (MSF) qui gère le centre.

Dans la région, la résistance de la population ajoutée à l’insécurité rendent difficile le travail des agents chargés de mener des activités de riposte à l’épidémie.

Mardi 19 février, un infirmier avait été tué dans un village proche de Butembo.

Les zones de santé de Katwa et Butembo sont actuellement considérées comme “les principaux foyers de l’épidémie” d’Ebola, avec 86 nouveaux cas confirmés enregistrés en 21 jours, dont 49 (57%) à Katwa, selon un récent bulletin du ministère congolais de la Santé.

Depuis le début de l’épidémie le 1er août, Katwa a enregistré 239 cas (228 confirmés et 11 probables) et 182 décès, selon le document. (Le JD)