Sahel : Des ONG lancent une “coalition citoyenne”

Une vingtaine d’organisations de pays du Sahel ont lancé jeudi 16 juillet une “coalition citoyenne” appelant à faire entendre la voix de la société civile et dépasser la réponse purement militaire face à la crise qui touche la région.

“Les moyens militaires n’ont pas permis jusqu’alors d’assurer la protection de toutes les populations sans discrimination et ont même conduit à de nombreux abus contre des civils. Ils n’apportent pas en eux-mêmes une solution aux conflits du Sahel”, soulignent les organisations dans une déclaration.

Dans cette “Coalition citoyenne pour le Sahel”, on retrouve notamment des organisations de défense des droits de l’homme, des associations de femmes, des réseaux de juristes issus du Mali, du Niger, du Burkina Faso ou encore du Tchad.

Elles sont soutenues par plusieurs organisations internationales comme Action contre la Faim (ACF), la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) ou encore Médecins du Monde.

“Un cadre collectif informel et inclusif”

“Notre coalition est un cadre collectif informel et inclusif. Nous voulons engager un dialogue constructif et exigeant avec les dirigeants politiques, les décideurs et d’autres acteurs clés dans la région, notamment les forces militaires et de sécurité, ainsi que les acteurs au-delà de la région qui sont engagés dans la Coalition internationale. Nous voulons faire entendre la voix et l’expertise de la société civile, parce que nous sommes convaincus que cela peut permettre de relever de manière plus efficace les défis de sécurité humaine auxquels font face les populations du Sahel, de faire respecter leurs droits fondamentaux et de s’attaquer aux injustices sous-jacentes qui alimentent la crise”, écrivent les ONG.

“Compléter l’action des Etats”

Les violences jihadistes, mêlées à des conflits intercommunautaires, ont fait 4.000 morts au Mali, au Niger et au Burkina Faso l’an dernier, cinq fois plus qu’en 2016, selon l’ONU.

“Cette coalition vient compléter l’action des Etats. C’est un grand vide qui va être comblé au Sahel. C’est important car nous avons vu les limites des actions sécuritaires sur le terrain”, a expliqué le défenseur sénégalais des droits de l’homme Alioune Tine, lors du lancement de l’initiative en visioconférence.

“Il est indispensable de réfléchir à un changement d’approche pour quitter le tout-sécuritaire”, a renchéri l’avocat ivoirien Drissa Traoré, vice-président de la FIDH.

La coalition invite les Etats à redéfinir leur action au Sahel autour de “quatre piliers citoyens”: faire de la protection des civils une priorité, créer une stratégie politique globale qui s’attaque aux causes profondes de l’insécurité, répondre aux urgences humanitaires, et lutter contre l’impunité et garantir l’accès de tous à la justice.

Premières organisations signataires sahéliennes et ouest-africaines :

Action Mopti, Mali
African Security Sector Network (ASSN)
Afrikajom Center (think tank ouest-africain basé à Dakar)
Association des Juristes Maliennes (AJM), Mali
Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH), Mali
Centre Afrika Obota (CAO), Niger
Centre Diocésain de Communication (CDC), Burkina Faso
Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), Burkina Faso
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC), Burkina Faso
Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA)
Coordination des associations des femmes de l’Azawad (CAFA), Mali
Coordination Nigérienne des ONG et Associations Féminines du Niger (CONGAFEN), Niger
Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH), Tchad
Observatoire Kisal
Réseau nigérien pour la gestion non violente des conflits (RE-GENOVICO), Niger
Réseau Panafricain Pour la Paix, la Démocratie et le Développement (REPPADD), Niger
Union fraternelle des croyants (UFC) Dori, Burkina Faso
Wathi (think tank ouest-africain basé à Dakar)
West Africa Network for Peacebuilding (WANEP) Burkina Faso
West Africa Network for Peacebuilding (WANEP) Mali
West Africa Network for Peacebuilding (WANEP) Niger
Women in Law and Development (WiLDAF) Mali

ONG internationales soutenant la Coalition citoyenne pour le Sahel :

Action Contre la Faim
CARE International
Center for Civilians in Conflict (CIVIC)
Fédération internationale pour les droits humains (FIDH)
Global Centre for the Responsibility to Protect (GCR2P)
Médecins du Monde
Norwegian Refugee Council (NRC)
Open Society European Policy Institute (OSEPI)
Oxfam International
Plan International
Première Urgence Internationale
Saferworld
Secours Islamique France

TAGS