Sahel : Des ONG s’avouent “dépassées” par l’ampleur de la crise

Deux ONG ont lancé vendredi 31 janvier à Paris un appel à la mobilisation internationale, se disant “dépassées” par l’accélération de la crise humanitaire au Sahel, notamment au Burkina Faso, où le nombre de déplacés – 600.000 personnes – grimpe de jour en jour.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS