Sanctions de Londres contre le fils du président de Guinée équatoriale

Le Royaume-Uni a imposé jeudi des sanctions à l’encontre de Teodorin Obiang, vice-président de Guinée équatoriale et fils du président, pour des faits de corruption.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS