Sécheresse au Niger : 4,8 millions d’euros de la BAD

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 23 septembre, un don de 4,8 millions d’euros au Niger pour la mise en œuvre de son Programme de financement de la gestion des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi), a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Cet appui technique et institutionnel vise à “renforcer la résilience et la réponse du Niger face aux catastrophes liées à la sécheresse”, explique la BAD.

L’aide comporte deux axes: “le renforcement des capacités du Niger en matière d’évaluation des risques de sécheresse, de prévention des crises alimentaires liées à la sécheresse et d’élaboration de plans de contingence; (et) le transfert du risque souverain à travers la souscription d’une assurance contre les risques de sécheresse auprès de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, African Risk Capacity (ARC)”, précise la BAD.

TAGS