Sénégal : Le FIDA débloque 47 millions de dollars en faveur de l’agriculture

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a annoncé jeudi 20 décembre un prêt de 46,3 millions de dollars et un don de 500.000 dollars en faveur de la seconde phase du Programme de développement agricole et d’entrepreneuriat rural (PADAER II) du Sénégal.

Ce programme “développera la production et la commercialisation du riz, du maïs, du fonio et des petits ruminants, et contribuera à améliorer l’élevage de volaille”, explique un communiqué du FIDA. “Outre ces filières agricoles principales, il soutiendra des produits complémentaires tels que le mil, le sorgho et la banane”, ajoute le texte.

Le PADAER vise par ailleurs à améliorer “les systèmes hydroagricoles, les infrastructures pastorales et les marchés. Il offrira aussi une formation aux organisations de producteurs pour leur permettre d’offrir des services durables à leurs membres”.

La phase 2 du PADAER “aidera les producteurs à accéder au crédit et à améliorer leurs connaissances des services financiers, ainsi qu’à renforcer le programme d’assurance indexé sur les conditions météorologiques mis au point pendant le PADAER 1”, selon le communiqué.

Environ 43.700 ménages ruraux répartis dans les régions de Kédougou (sud-est), Kolda (sud), Matam (nord) et Tambacounda (est) devraient en bénéficier.

Outre ce soutien du FIDA, la phase 2 du PADAER est co-financée par le Fonds de l’OPEP pour le développement international (un don de 10 millions de dollars), le gouvernement sénégalais (9,5 millions), les communautés locales et les bénéficiaires (6,1 millions). (Agences)