Sénégal : Le Parlement entérine la suppression du poste de Premier ministre

Les députés sénégalais ont adopté samedi 4 mai la révision de la Constitution devant mener à la suppression du poste de Premier ministre, une initiative du pouvoir dénoncée par l’opposition et la société civile, deux mois après la réélection du président Macky Sall.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com