“Si nous lâchons le Liban, ce sera la guerre civile”, prévient Macron

Le président français Emmanuel Macron, qui doit retourner mardi à Beyrouth pour tenter de débloquer l’impasse politique qui empêche la formation d’un gouvernement, a mis en garde contre un risque de “guerre civile” au Liban.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS