Somalie : Les Etats-Unis ajoutent 257 millions de dollars d’aide humanitaire

Le gouvernement américain a annoncé une aide humanitaire supplémentaire de près de 257 millions de dollars en faveur de la Somalie.

Les fonds visent à lutter contre la malnutrition ainsi qu’à fournir de l’eau potable, des soins de santé d’urgence, une éducation et une protection aux personnes touchées par le conflit en cours et la sécheresse récurrente, à l’intérieur de la Somalie comme auprès des réfugiés somaliens dans les pays voisins, a indiqué Diana Putman, administratrice adjointe de USAID, dans un communiqué publié mercredi 2 octobre.

Des Somaliens puisent de l’eau près de Doolow, un bourg frontalier avec l’Ethiopie (Photo : HCR/Archives)

Appel aux autres donateurs

“Nous encourageons d’autres partenaires à se joindre à nous pour intensifier leurs propres engagements afin que nous puissions réduire l’écart financier du Plan de réponse humanitaire”, a-t-elle déclaré, estimant qu’une aide à grande échelle était urgente pour éviter que les conditions ne s’aggravent.

L’ONU estime que 500 millions de dollars supplémentaires de financement humanitaire sont nécessaires en Somalie d’ici à la fin de l’année.

Ce pays a récemment connu sa pire récolte en 25 ans et jusqu’à 2,1 millions de personnes risque d’être confrontées à la faim en décembre, selon les dernières estimations de l’ONU.

Plus de 3 millions de déplacés et réfugiés

Quelque 2,6 millions de personnes, soit un Somalien sur cinq, sont déplacées à l’intérieur du pays, et plus de 730.000 autres ont trouvé refuge dans les pays voisins.

L’annonce de USAID intervient le jour de la réouverture de l’ambassade américaine à Mogadiscio, 28 ans après sa fermeture, lorsque le pays a plongé dans la guerre civile.

Les Etats-Unis soutiennent la lutte contre les shebab, menée par le gouvernement fédéral somalien et par la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom), présente dans le pays depuis 2007.

Les frappes américaines en Somalie se sont intensifiées depuis avril 2017, lorsque le président Donald Trump a qualifié le sud de la Somalie de “zone d’hostilités actives”. (Agences)

TAGS