Sud-Soudanais “délibérément affamés” : Des preuves suffisantes pour entamer des poursuites

Il existe des “preuves suffisantes” pour traduire en justice les parties en guerre au Soudan du Sud qui ont délibérément affamé la population, a assuré mardi 6 octobre une commission de l’ONU, qui évoque des crimes contre l’humanité commis par les forces gouvernementales.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS