Syrie : 173 civils tués par des mines et restes explosifs de guerre en 2019

Au moins 173 civils, dont 41 enfants, ont été tués en Syrie depuis début 2019 par des mines antipersonnel et autres explosifs de guerre, a rapporté jeudi 3 octobre l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS