Syrie : Amnesty demande le rapatriement de dizaines de milliers d’enfants détenus

Au moins 27.000 enfants de jihadistes présumés, détenus dans le camp d’Al-Hol dans le nord-est de la Syrie, sont exposés à des conditions “épouvantables” et “potentiellement mortelles et inhumaines”, a alerté mardi Amnesty International, qui demande leur rapatriement.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS