Syrie : Les forces turques et kurdes s’accusent mutuellement de violer la trêve dans le nord

Les forces kurdes et la Turquie se sont mutuellement accusées samedi de violer une trêve dans le nord de la Syrie, qui impliquait un retrait des forces kurdes de la région frontalière en échange de l’arrêt de l’offensive turque lancée le 9 octobre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS