Syrie : Plus de 2.500 enfants étrangers dans trois camps du nord-est

Plus de 2.500 enfants étrangers, appartenant à de familles ayant des liens “avérés ou présumés” avec le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, vivent dans trois camps de déplacés dans le nord-est du pays, a révélé Save the Children, mercredi 20 février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com