Syrie : Plus de 500 morts, surtout des enfants, dans le camp d’Al-Hol en 2019

Plus de 500 personnes, principalement des enfants, sont mortes en 2019 en Syrie dans le camp d’Al-Hol, où vivent des dizaines de milliers de déplacés, notamment des proches de jihadistes du groupe Etat islamique (EI), a annoncé une responsable locale.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS