Tchad : 9 morts dans des manifestations contre la junte militaire

Neuf personnes ont été tuées mardi dans des manifestations sporadiques à N’Djamena et dans le sud du Tchad contre la junte militaire qui a pris le pouvoir après la mort d’Idriss Déby Itno, selon une ONG locale, les autorités ayant reconnu six morts.

“On dénombre neuf morts”, sept à N’Djamena, deux autres à Moundou, dans le sud du Tchad, “ainsi que 36 blessés avec une dizaine d’arrestations”, écrit la Convention tchadienne de défense des droits de l’homme (CTDDH) dans un communiqué.

La CTDDH “dénonce et condamne ce massacre éhonté après un usage disproportionné d’armes de guerre contre des manifestants à mains nues”.

Le Conseil militaire de transition (CMT), organe de quinze généraux dirigé par le fils du président Idriss Déby Itno, “déplore six victimes” dans les manifestations, selon un communiqué.

Plus d’une “centaine” de manifestants ont aussi été arrêtés mardi, a indiqué une source policière.

(AFP)

TAGS