Tchad : 92 militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

Une attaque du groupe jihadiste Boko Haram a tué 92 militaires, a affirmé le président tchadien Idriss Déby Itno, qui s’est rendu sur les lieux de l’attaque, à Boma, dans la province du Lac.

“Nous avons perdu 92 de nos soldats, sous-officiers et officiers” dans l’attaque qui a eu lieu dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 mars, “c’est la première fois que nous perdons autant d’hommes”, a déclaré le président dans une intervention retransmise sur une chaîne d’Etat.

“L’ennemi a porté un coup dur à notre système de défense dans cette zone”, a reconnu un officier supérieur qui a réclamé l’anonymat.

L’attaque qui visait les militaires de la presqu’île de Boma a duré au moins sept heures et les renforts envoyés ont eux-mêmes été pris pour cible, a affirmé un autre militaire.

Selon lui, 24 véhicules de l’armée ont été détruits dont des blindés, tandis que du matériel militaire a été récupéré et emporté sur cinq hors-bords par des éléments de Boko Haram. (AFP)

TAGS

Recevez notification de chaque nouvel article posté sur notre site en utilisant gratuitement notre lien RSS

Rendez-vous sur notre page RSS

ou copiez sur votre messagerie le lien : www.lejournaldudeveloppement.com/feed