Tchad : Les réseaux sociaux bloqués depuis un an

Plusieurs associations ont dénoncé la “censure” au Tchad, un an après la décision du régime de couper les réseaux sociaux dont Facebook, Twitter et Whatsapp pour des raisons “sécuritaires”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com