Tigré : Les drones, arme clé dans l’évolution de la guerre

Il y a une semaine, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed appelait à l’occasion du Noël orthodoxe à “la réconciliation nationale”, suscitant l’espoir d’une avancée vers la paix après 14 mois de guerre. Mais le même jour, une frappe de drone sur un camp de déplacés dans la région du Tigré (nord) a tué plus de 50 personnes, selon des sources humanitaires. D’autres ont ensuite touché une meunerie et une église, faisant au moins 21 morts, d’après des médecins et des responsables.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS