Togo : Une réforme permet au président de se représenter en 2020 et 2025

Les députés togolais ont voté mercredi 8 mai une révision constitutionnelle prévoyant la limitation du nombre de mandats présidentiels mais qui permet à l’actuel président Faure Gnassingbé de se représenter aux deux prochains scrutins, en 2020 et 2025.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com