Transition démocratique : Burkina et Guinée font fi de l’ultimatum de la Cédéao

Le Burkina Faso et la Guinée, où des militaires ont pris le pouvoir par la force, ont demandé un délai supplémentaire afin de présenter un calendrier de transition, a indiqué mercredi la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS