Trois villageois décapités par Boko Haram dans le nord du Cameroun

Les corps de trois villageois kidnappés avec une femme vendredi 6 décembre dans l’Extrême-Nord du Cameroun par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram ont été retrouvés décapités le lendemain, ont indiqué des responsables de l’administration locale.

Les victimes étaient des habitants du village de Tolkomari, situé dans l’arrondissement de Kolofata, à environ 10 km de la frontière avec le Nigeria et son Etat de Borno, le fief historique de Boko Haram.

C’est au cours d’une battue organisée par la Force Multinationale Mixte (FMM) de lutte contre Boko Haram, une force composée de militaires du Bénin, du Nigeria, du Niger, du Cameroun et du Tchad, que les victimes ont été retrouvées, selon cette source. (AFP)

TAGS