Un humanitaire enlevé par l’Etat islamique au Nigeria

Un humanitaire et deux responsables locaux ont été enlevés lundi 30 novembre par le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) dans le nord-est du Nigeria.

L’enlèvement a eu lieu à un barrage érigé par le groupe jihadiste dans le village de Wakilti, dans l’Etat du Borno, en proie à un insurrection islamiste depuis plus de dix ans, a précisé un responsable sécuritaire.

“Les otages sont deux responsables locaux et un travailleur humanitaire”, a affirmé une autre source sécuritaire, qui n’était pas en mesure de confirmer le nom de l’organisation qui emploie cet humanitaire.

En juin dernier, cinq humanitaires avaient été tués quelques jours après leur enlèvement par l’Iswap, dont le sanctuaire se trouve sur les pourtours du lac Tchad.

Les deux responsables locaux enlevés lundi revenaient du district de Mobbar, proche de la frontière avec le Niger, où ils s’étaient rendus dans le cadre des élections locales organisées samedi dans l’Etat du Borno, les premières depuis le début de l’insurrection jihadiste. (AFP)

 

TAGS