Un militaire français tué au Mali par un engin explosif

Un militaire français a été tué lors d’une opération samedi 2 novembre au Mali, après “le déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé”, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

Selon la ministre française des Armées, Florence Parly, le brigadier Ronan Pointeau a succombé à ses blessures “après l’explosion d’un engin explosif improvisé près de Ménaka au Mali”, près de la frontière avec le Niger.

La ministre a annoncé qu’elle se rendrait “très prochainement au Mali, afin de s’entretenir avec les autorités maliennes”.

“Dans un contexte sécuritaire dégradé, la mort du brigadier Ronan Pointeau nous montre que le combat contre les groupes terroristes qui sévissent au Sahel n’est pas terminé et notre détermination à le poursuivre est entière”, a poursuivi la ministre dans un communiqué. (AFP)

TAGS