Un militaire malien tué dans une attaque dans le centre

Une attaque “terroriste” contre un camp de l’armée malienne jeudi a fait un mort chez les Forces armées maliennes (Fama), a annoncé la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA).

Selon un communiqué, jeudi aux environs de 2h45 du matin, les Forces armées maliennes ont “vigoureusement repoussé une attaque terroriste contre le camp du pôle de sécurité de développement et de gouvernance (PSDG) de Tominian”, région de San, au centre du pays.

Roulant à bord de deux véhicules et sur plusieurs motos, “les assaillants ont été mis en déroute, occasionnant la saisie d’importants lots de matériels”, a précisé la DIRPA, ajoutant que le bilan provisoire faisait état d’un soldat malien tué, trois assaillants “neutralisés” et trois autres capturés.

C’est la troisième attaque contre l’armée malienne en une semaine.

Le vendredi précédent, trois militaires ont été tués et cinq autres blessés dans l’explosion d’un engin explosif improvisé (EEI) aux environs de Hombori, région de Gao, dans le nord du pays.

Par ailleurs, dans la nuit du 6 au 7 mai, deux gardes forestiers ont été tués et un autre blessé dans une attaque contre le poste de contrôle de la forêt de Nana Kéniéba, au sud-ouest de Bamako.

(Xinhua)

TAGS