Un seul candidat à la présidence de la Banque mondiale

Un seul candidat, l’Américain David Malpass, un fidèle de Donald Trump, est en lice pour la présidence de la Banque mondiale, a annoncé l’institution jeudi 14 mars, à la clôture du dépôt des dossiers.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com