Une cargaison d’aide pour le Venezuela contrainte de regagner Curaçao

Un bateau transportant de l’aide des Etats-Unis au Venezuela a été contraint de regagner
l’île de Curaçao dimanche 24 février après que l’armée vénézuélienne lui a interdit de
poursuivre sa route, a constaté l’AFP.

Le Midnight Stone qui transportait neuf conteneurs de vivres et de
médicaments a fait son entrée dans la baie de l’île néerlandaise des
Caraïbes, située à 65 kilomètres des côtes vénézuéliennes.

Selon les partisans de l’opposant et président par intérim autoproclamé
Juan Guaido, le cargo avait quitté le territoire américain de Porto Rico
mercredi avec 250 tonnes d’aide à son bord.

Samedi le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a annoncé que la
marine vénézuélienne avait menacé d’ouvrir le feu sur le cargo s’il
s’approchait des côtes, et lui avait ordonné de rebrousser chemin.