Une centaine de migrants secourus par un navire d’une ONG allemande

L’ONG allemande Mission Lifeline a annoncé lundi 26 août avoir secouru en Méditerranée une centaine de migrants, tout en affirmant que son équipage a été pris à partie par les garde-côtes libyens.

[/restrict]

(Photo : Mission Lifeline)

“Un bateau militaire des garde-côtes libyens s’est approché à pleine vitesse et a menacé l’équipage”, avant de s’éloigner, écrit l’ONG.

L’Eleonore fait vingt mètres de long et navigue sous pavillon allemand.

Le ministre de l’Intérieur sortant Matteo Salvini a interdit son entrée dans les eaux territoriales italiennes.

Le Lifeline, un bateau sous pavillon néerlandais de la même organisation humanitaire, avait été placé sous séquestre en juin dernier à Malte où il avait accosté avec plus de 230 migrants à son bord.

Le capitaine de ce navire, Claus-Peter Reisch, avait été accusé par les autorités maltaises et italiennes d’avoir enfreint les règles en refusant notamment de se plier aux ordres des garde-côtes libyens.

Il a été condamné pour des irrégularités concernant l’immatriculation du bateau, mais a fait appel de la décision. Le même capitaine est aux commandes de l’Eleonore. (AFP)

[/restrict]

TAGS