Une ONG dénonce l’explosion du braconnage d’éléphants au Botswana

Au moins 385 éléphants ont été victimes de braconnage dans le nord du Botswana entre 2017 et 2018, selon une étude rendue publique jeudi 13 juin par Eléphants sans frontières (EWB), qui dénonce une “nouvelle explosion du braconnage” dans le pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com