Venezuela : Le chef de l’ONU appelle « au calme »

Le secrétaire général de
l’ONU, Antonio Guterres, a appelé dimanche 24 février « au calme » dans la crise
vénézuélienne, demandant dans un communiqué « à tous les acteurs de réduire les
tensions et de tout faire pour éviter l’aggravation » de la situation.

Comme il l’avait déjà fait vendredi après avoir reçu en fin de semaine à
New York les chefs de la diplomatie américaine et vénézuélienne, Antonio
Guterres insiste sur la nécessité « d’éviter la violence à tout prix » et de
bannir le recours « à la force létale quelles que soient les circonstances ».

De plus en plus inquiet face à la tournure des évènements, le secrétaire
général se dit aussi dans le communiqué « choqué et attristé d’apprendre que
plusieurs civils ont perdu la vie » samedi dans des heurts avec l’armée
vénézuélienne.