Venezuela : Les militaires en « alerte » aux frontières pour bloquer l’aide

L’armée vénézuélienne s’est dite mardi « en
alerte » face à toute violation des frontières du Venezuela pour l’entrée de
l’aide humanitaire stockée aux portes du pays, rejetant les appels à désavouer
le président Nicolas Maduro lancés par le président américain Donald Trump et
l’opposant Juan Guaido.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés