Violences au Tchad : Société civile et opposition dénoncent la “défaillance” du régime

La société civile et l’opposition tchadienne ont dénoncé la “défaillance” du pouvoir qui menace de rétablir la cour martiale au moment où les attaques jihadistes et les violences intercommunautaires se multiplient dans le pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés