Violences électorales : Plus de 3.000 Ivoiriens fuient le pays

Près de 3.200 Ivoiriens ont quitté leur pays pour fuir les violences qui y ont éclaté après l’élection présidentielle, ont annoncé les Nations unies, mardi 3 novembre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS