Washington ordonne à son personnel non essentiel de quitter le Mali

Les Etats-Unis ont ordonné à leurs employés non essentiels et à leurs familles de quitter le Mali « en raison du risque accru d’attaques terroristes dans les zones fréquentées par les  étrangers ».

Dans un communiqué vendredi, le département d’Etat américain souligne que l’ambassade des Etats-Unis « continue d’avoir une capacité limitée à fournir une aide d’urgence aux citoyens américains au Mali ».

« Des groupes armés et terroristes continuent de planifier des enlèvements et des attentats au Mali » et peuvent prendre pour cible « les boîtes de nuit, les hôtels, les restaurants, les lieux de culte, les missions diplomatiques internationales et d’autres lieux fréquentés par les Occidentaux », selon le texte.

(AFP)

TAGS