Yémen : 460.000 cas de choléra, dont la moitié d’enfants

Depuis le début de l’année, le choléra a touché plus de 460.000 personnes (cas suspectés), dont environ 200.000 enfants, a déclaré lundi 8 juillet Farhan Haq, porte-parole adjoint de l’ONU à New York.
705 patients sont décédés.

Une tente réservée aux malades du choléra dans un hôpital de Sanaa (Photo : Xinhua)

Sur la même période l’année dernière, le choléra avait fait 300.000 victimes dont 300 morts.

“Les dernières inondations surprises ont accéléré la propagation du choléra à travers le pays, ainsi que le mauvais entretien des systèmes de gestion des déchets et le manque d’accès à l’eau potable pour la consommation ou l’irrigation”, a expliqué Farhan Haq.

Save the Children, qui publie des chiffres semblables, avertit que “la saison des pluies est susceptible d’entraîner une escalade de l’épidémie”.

L’ONU et ses partenaires gèrent près de 1.200 centres de traitement du choléra dans le pays.

TAGS