Yémen : Les donateurs ne s’engagent que sur la moitié de l’aide réclamée

L’ONU n’a récolté que la moitié des 2,4 milliards de dollars réclamés pour tenter de mettre fin à la grave crise humanitaire au Yémen, ravagé par la guerre et le nouveau coronavirus, à l’issue d’une conférence virtuelle organisée avec l’Arabie saoudite, mardi 2 juin.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS