Yémen : MSF suspend ses activités à Aden après le meurtre d’un patient

Médecins sans frontières (MSF) a cessé d’admettre des malades dans l’hôpital d’Aden, grande ville portuaire du sud du Yémen, après l’enlèvement d’un patient qui a été retrouvé mort.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com