Zimbabwe : Le ministre de la Santé accusé dans un scandale de matériel anti-Covid

Le ministre zimbabwéen de la Santé Obadiah Moyo a été inculpé samedi 20 juin de corruption pour l’octroi irrégulier d’un contrat de plusieurs millions de dollars à une société de Dubaï n’ayant que deux mois d’existence pour la fourniture de tests de dépistage et de kits de protection contre le Covid-19.

Obadiah Moyo, 66 ans, est accusé de malversations pour le paiement de 15.000 tests de dépistage du nouveau coronavirus. A l’inspection, le ministère des Finances a découvert que seuls 3.700 kits avaient été livrés par la société Drax.

“Les actions de l’accusé ont mis en évidence un favoritisme au profit de Drax”, a estimé le juge Munamato Mutevedzi.

TAGS