Zimbabwe : Les mesures anti-Covid aggravent la faim

Les restrictions visant à limiter la propagation du coronavirus au Zimbabwe ont aggravé la faim dans les zones urbaines du pays, où au moins 2,4 millions de personnes peinent désormais à satisfaire leurs besoins de base en alimentation, a annoncé l’ONU, lundi 29 mars.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS